Corneilla-la-Rivière

Bienvenue

Corneilla de la rivière, (altitude 85m) est situé dans la plaine du Ribéral sur la rive gauche de la Têt, à une quinzaine de kilomètres de Perpignan.

Sur cette zone exposée plein sud, très sèche et, balayée par la tramontane dominent la garrigue et la vigne pour la production de vins de haute qualité.

Corneilla, souhaite profiter pleinement du cadre naturel qui est le sien, notamment en facilitant l’accès du magnifique massif de Forçà Réal aux randonneurs pédestres et aux vététistes.

Le mot du maire

Au nom du conseil municipal et en mon nom personnel, je vous présente les vœux les plus chaleureux et les plus sincères. Mes souhaits de bonne année, de bonne santé, de bonheur, de réussite dans les projets, vont à chacun d’entre vous, à vos familles, ainsi qu’à l’ensemble de la population Corneillanaise, avec une pensée particulière pour ceux qui sont les plus démunis, qui souffrent de solitude ou d’isolement et pour ceux qui nous ont quittés en 2016. Et je formule aussi des vœux d’Espoir pour un monde meilleur en saluant 2017.

Le rôle d’une municipalité est d’épauler les associations, de les soutenir dans leurs projets. C’est ce que nous faisons au quotidien. Au-delà des activités traditionnelles et innovantes, elles créent la cohésion sociale. Nos associations très nombreuses sur la commune, sont un rouage essentiel pour le dynamisme et le lien social. Je salue donc leur dynamisme, leur dévouement et leur implication efficace. Merci à l’association Oxyjeune pour son engagement très marqué en faveur de la solidarité.

Le rôle d’une municipalité, est d’apporter les améliorations nécessaires au bon fonctionnement. Cette année nous avons rénové les bureaux de la mairie, les toits de l’école, et deux appartements. Nous avons refait certaines rues soit pour le goudronnage, soit pour l’éclairage public, soit pour la sécurité incendie.

Le rôle d’une municipalité est aussi de prévoir pour les générations futures. Dans ce cadre nous avons entrepris de développer les services publics, en réhabilitant la maison Falqués pour en faire des bureaux destinés à l’aide sociale, mais aussi en réhabilitant les réseaux de la rue neuve et de la forge. Investissements très importants.

A partir de 2017, deux chantiers vont s’ouvrir qui vont demander une attention particulière pour la sécurité de tous : l’aménagement des terrains autour de l’Espace Força Réal, et les travaux de réfection de tous les réseaux de la route départementale, eau assainissement, éclairage public, électricité, téléphone, le pluvial ainsi que la voierie. Investissements nécessaires pour la sécurité. Et nous venons d’acheter la maison seigneuriale face à la mairie qui réhabilitée donnera un autre cachet à la commune. Elle peut se décliner en de multiples projets, mais le plus important par rapport à son acquisition et à son devenir, est sa centralité, son accès, son histoire, son imbrication dans l’Eglise.

Vivre ensemble est la base de toute société. C’est au centre de toute réflexion, en acceptant nos différences et nos opinions divergentes. Pour affronter les événements, quels qu’ils soient, il faut échanger, discuter, écouter et construire le lien qui permet de comprendre l’état d’esprit de chacun, comprendre ses désirs et ses craintes. Et ainsi se respecter, faire preuve de tolérance, de solidarité et de fraternité. Nous devons toujours garder à l’esprit nos valeurs fondatrices de notre république : liberté, égalité, fraternité. Et Laïcité.

Cette année, très symboliquement, nous avons planté l’arbre de la laïcité, à la date anniversaire du vote de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat. Cette loi, votée le 9 décembre 1905, offre un cadre émancipateur à l’ensemble des citoyens ; libres de leurs opinions, de leurs options philosophiques, de leurs croyances. C’est surtout un acte de fraternité, d’apaisement, de respect et de rassemblement de l’ensemble de la communauté citoyenne derrière la République. Cet arbre manifestera notre attachement à la laïcité, qui demeure une valeur universelle de paix entre les peuples.

L’heure est au rassemblement. La plus sûre raison d’espérer, est dans la responsabilité de chacun d’entre nous, car c’est collectivement que l’espoir pourra se transformer en réalité concrète. C’est « tous ensemble » que nous créerons les conditions d’un avenir plus serein.

Gislène BELTRAN CHARRE

Site créé par Nethik avec le CMS Meabilis - Mentions légales