Corneilla-la-Rivière

Bienvenue

Corneilla de la rivière, (altitude 85m) est situé dans la plaine du Ribéral sur la rive gauche de la Têt, à une quinzaine de kilomètres de Perpignan.

Sur cette zone exposée plein sud, très sèche et, balayée par la tramontane dominent la garrigue et la vigne pour la production de vins de haute qualité.

Corneilla, souhaite profiter pleinement du cadre naturel qui est le sien, notamment en facilitant l’accès du magnifique massif de Forçà Réal aux randonneurs pédestres et aux vététistes.

Le mot du maire

Suite aux récents évènements survenus en mai  sur la commune, je voudrais préciser certains éléments en réponse aux questions que peuvent se poser des Corneillanaises et Corneillanais. Le Maire est à la fois exécutif de la commune et représentant de l’État. Il représente la commune à l’égard des tiers, il est chargé de préparer et d’exécuter le budget et les délibérations du conseil municipal. Il est chargé aussi de l’administration municipale, des pouvoirs de police, de l’état civil, des listes électorales, du recensement…. Il agit sous le contrôle du conseil municipal mais aussi sous la surveillance du Préfet, car une grande partie des actes pris sont soumis au contrôle de légalité. Pendant des décennies, le Maire avait le sentiment d’accomplir un travail utile, dotant sa commune de services publics, l’embellissant, s’occupant des écoles, du sport, de la voirie, du social…  Aujourd’hui, la fonction de Maire est également devenue en plus un « combat » : il faut être juriste, ingénieur, architecte, gestionnaire financier… La fonction est donc de plus en plus difficile techniquement. Il faut donc s’appuyer sur des techniciens expérimentés en lieu et place des services de l’Etat qui se désengage. Au même titre que les médecins et les enseignants, nous sentons monter l’agressivité dans la population, une tension dans les relations humaines, l’accroissement de l’individualisme. C’est le refus de l’autorité, une méfiance à l’égard des décideurs élus ou nommés. C’est une évolution inquiétante. Les maires sont en équilibre instable, pour essayer de répondre à toutes les sollicitations ; surtout que notre mission est de veiller à l’intérêt général et non de privilégier les intérêts particuliers. Le respect des lois et des réglementations est primordial ; Il est obligatoire. Nul ne peut et ne doit y déroger ! Concernant les permis de construire, désormais l’instruction est confiée obligatoirement à la Communauté de Communes, qui après avoir consulté les différents services concernés : les risques, le SDIS, la Chambre d’Agriculture, la DTTM… donne un avis s’appuyant sur les règlements en vigueur, en conformité avec le Plan d’Occupation des Sols, le Plan de Prévention du Risque Inondation, le Code de l’urbanisme… Le maire est tenu de suivre l’avis donné par le service instructeur sous peine d’une décision contraire de sa part d’être déféré devant les tribunaux par la Préfecture. Malgré l’ampleur des contraintes règlementaires actuelles, la fonction de Maire demeure très enrichissante sur le plan humain compte tenu des nombreux contacts tissés avec la population, les communes voisines, les différentes institutions,… Même si la notion de bon vivre ensemble a perdu de son sens pour certains, d’autres conservent ce lien au quotidien. Je remercie le personnel communal, le conseil municipal, toutes les associations et tous les bénévoles qui donnent à notre village cette dynamique qui nous permet de « bien vivre ensemble » à Corneilla.

Bon été à tous. Gislène Beltran Charre

Site créé par Nethik avec le CMS Meabilis - Mentions légales